BYE BYE Petite Ceinture

Adieu l’autoroute urbaine, exit les embouteillages, bye bye la pollution ! Rendons les boulevards de la Petite Ceinture aux Bruxellois. A tous les Bruxellois.

BYE BYE Petite Ceinture a lancé le débat. En 2017, nous avons organisé quatre ateliers de co-construction avec des habitants, des usagers et des professionnels. Aujourd’hui, voici ce qui se profile à l’horizon : un début de projet urbain.

L’arrivée de pistes cyclables sur la Petite Ceinture ne peut être qu’une première étape. Ensemble, préparons la suite des opérations. Faisons en sorte que les nouveaux boulevards rapprochent les quartiers, fassent bouger la ville et garantissent des lieux de vie et de travail agréables et sains.

Bye bye Petite Ceinture, donc bye bye les voitures ?

Non. Bye bye Petite Ceinture, donc bye bye l’autoroute en ville. Bye bye cet espace exclusivement aménagé pour la circulation et le stationnement automobile. Bye bye à ce qui depuis longtemps « ceinture » et enserre le centre-ville.

Qu’envisageons-nous au final ? Des boulevards où l’on pourra se déplacer en sécurité, que l’on soit automobiliste, cycliste ou piéton. Des boulevards où l’on habitera, travaillera et résidera dans un cadre sain et convivial. Des boulevards qui accorderont de la place à la mobilité de demain et garantiront l’accessibilité de la ville à toutes et tous. Et surtout : un centre-ville élargi au-delà du Pentagone.

Le 22 septembre 2017, pendant la Semaine de la Mobilité (bien sûr !), nous avons une première fois laissé libre cours à notre imagination. Au Kaaitheater, nous avons montré à 300 Bruxellois intéressés le potentiel de la Petite Ceinture et nous avons demandé l’avis des politiciens bruxellois.
 

Compte-rendu et images de la soirée-débat

BYE BYE Petite Ceinture a repensé un morceau de la ville. Quatre vendredis en novembre et décembre 2017, quatre promenades et ateliers de co-construction : habitants, usagers et autres parties prenantes ont pris la parole. Résultat ? Un nouveau programme urbain pour les boulevards se dessine dans les grandes lignes.

Au-dessus du canal, une place comme cœur battant d’un centre-ville agrandi, qui inclura dorénavant Molenbeek. Un parc productif et récréatif de la Porte de Ninove à la Porte de Hal, point focal d’un système innovateur pour le transport et la distribution de marchandises. Dans le haut de la ville, un quartier des affaires vivant et parsemé de verdure, avec les alentours des stations de métro comme de véritables « lieux d’intérêt » et des points d’entrée vers la ville. Et entre Louise et Trône, un noyau commercial fort à la croisée des quartiers et de la métropole.

Cliquez ci-dessous pour découvrir le programme complet proposé pour chacun des tronçons.

What’s next ?

 
La politique de mobilité est aujourd’hui encore une matière largement technique : les politiciens et les experts sont ceux qui en posent les jalons, et le citoyen est considéré comme le simple client des services et infrastructures fournis.

Et si ce citoyen était invité à table pour co-innover et co-expérimenter ? Et s’il co-définissait le fonctionnement d’une mobilité nouvelle à Bruxelles, ainsi que les stratégies qui rendront visibles ses avantages à tout le monde et ce à quoi notre espace de mobilité ressemblerait dans un tel contexte ?

Pendant trois ans, BYE BYE Petite Ceinture participera à The Missing Link de l’IABR 2018-2020 (International Architecture Biennale). Nous mettrons en place des coalitions entre acteurs prêts à s’attaquer au système de mobilité existant. Ensemble, nous sélectionnerons des lieux où les enjeux se croisent, où la pollution de l’air est particulièrement préoccupante, où le trafic est bouché, où piétons et cyclistes ne se sentent pas en sécurité. Nous effectuerons des recherches sur la manière dont les innovations en mobilité transformeront notre espace public. Et nous souhaitons intervenir dans cet espace public avec des installations qui informeront et sensibiliseront, mais qui offriront également aux Bruxellois un avant-goût des bénéfices qu’apporte la combinaison de moyens de transport propres et partagés, pour eux comme pour la ville entière. Au bout du compte, le modal shift est avant tout un mental shift.

Juin 2018

 
A propos de BYE BYE Petite Ceinture

 
Avec le soutien des instances académiques bruxelloises et d’une série de mouvements urbains, nous, les urbanistes de BYE BYE Petite Ceinture, voulons mettre sous les projecteurs le futur des grands boulevards de la capitale.

La place supplémentaire accordée aux vélos le long de la Petite Ceinture est un pas dans la bonne direction, mais il est nécessaire d’aller plus loin. Les défis liés à la mobilité, à l’espace public et au développement urbain restent énormes. La mobilité ne devrait-elle pas relier les espaces et les gens ? Ne devrait-on pas réaménager ces 50 hectares d’espace « public » pour rassembler les quartiers et les habitants au lieu de les séparer ? Et dans les quartiers denses du centre-ville, la qualité de vie et de travail ne devrait-elle pas être plus élevée qu’actuellement ?

BYE BYE Petite Ceinture est une initiative de Rien van de Wall et Wim Menten (urbanistes et auteurs de PetiteCeinture.be), en collaboration avec BRAL, Brussels Academy, Architecture Workroom Brussels, IRIB (Institut de recherches interdisciplinaires sur Bruxelles), pyblik, ARAU (Atelier de Recherche et d’Action Urbaines) et Brussels Studies Institute.

Contact

Good Move Event