BYE BYE Petite Ceinture

      

Parc productif et récréatif de la Porte de Ninove à la Porte de Hal

Pour les boulevards entre la Porte de Hal et la Porte de Ninove, BYE BYE Petite Ceinture applique une stratégie inédite. Elle ne prend pas la situation existante comme point de départ mais développe le projet plutôt en sens inverse : l’idée de départ consiste à relier les deux parcs existants par une grande zone verte, de façade à façade. Ensuite, de l’espace est créé pour les autres fonctions, souhaits et besoins.


Maquette atelier Sud-ouest

BYE BYE Petite Ceinture constate que cette partie de la ville rassemble depuis des années déjà diverses fonctions sociales et économiques spécifiques: le Triangle du textile, le quartier Heyvaert et ses grands espaces de stockage ainsi que les infrastructures d’accueil et d’assistance comme le SAMUsocial. Toutes ces activités forment l’identité de ce quartier. Comment valoriser ces fonctions urbaines à part entière et non les considérer comme nuisance ? BYE BYE Petite Ceinture souhaite réorganiser l’espace public afin de le transformer en levier pour le quartier et ainsi créer des synergies entre les activités elles-mêmes et avec le reste de la ville. Certains souhaiteront peut-être se rassembler dans les grands bâtiments des boulevards qui perdront bientôt leur fonction, comme le dépôt de la STIB (rue de Cureghem) et le siège de la SNCB (Porte de Hal). Ils seront peut-être rejoints par d’autres, nouvelles activités comme par exemple une épicerie qui rachèterait les invendus du marché du Midi.

Après le déménagement du commerce des véhicules d’occasion, les espaces du quartier Heyvaert seront utilisés pour stocker des produits ou, dans une première phase, aménager en parking riverain. Cette intervention permet de supprimer le stationnement sur la berme centrale entre le boulevard Poincaré et le boulevard du Midi. Dans le même esprit, le tunnel de la Porte de Hal est transformé en un parking dans un premier temps et en un espace de distribution urbaine dans un second temps. Les boulevards deviennent dès lors la scène de pratiques innovantes en matière de logistique. Les produits sont importés par bateau et transférés sur les trams cargos pour être transportés dans le reste de la ville. Le dernier kilomètre, lui, est assuré par des vélos cargos. Toutes ces activités logistiques amènent des emplois bas carbone supplémentaires.

L’espace disponible sur les boulevards permet de développer bien que plus que la logistique. Outre la présence de routes pour le trafic de destination, de la place est prévue pour des traversées, des plaines de jeu, une piscine et de l’agriculture urbaine pour une consommation locale (une ferme urbaine, un verger, des potagers). Pour BYE BYE Petite Ceinture, il s’agit de créer des espaces que les riverains peuvent s’approprier. Il va de soi que ces riverains doivent être impliqués dans la réalisation et la gestion de ces nouvelles activités.

What’s next ?

L’implémentation de ces logistiques environnementales et écologiques appelle à une concertation avec des firmes de logistique, des petites et grandes entreprises, les commerçants locaux et la STIB. BYE BYE Petite Ceinture est à la recherche de nouvelles coalitions.

 

 

Programme de l’atelier du 01/12/2017

10:00 – 12:00 Promenade
Lieu de départ : mégaphone « la Pasionaria »
Avenue de Stalingrad, 1000 Bruxelles

12:30 – 14:00 Atelier programme pour le réaménagement
Animé par Brussels Academy, IRIB et PetiteCeinture.be

14:00 – 16:00 Atelier de conception
Animé par Annelies De Nijs (Agence Ter) et AWB